Méthodologie :

Déroulement des séances :

Au moment de la demande de l'intervention, une première rencontre réunit les différents acteurs concernés, permettant de définir le cadre et les objectifs du coaching. Un contrat prendra en compte sa formalisation : il précisera la fréquence, le nombre et la durée des séances, les aspects financiers ainsi que les modalités pratiques.  En ce qui concerne les séances de coaching  collectif, elles ont lieu en demie journée et en journée. Chaque groupe est constitué de 6 à 10 personnes maximum afin de garantir la qualité du travail.
Les séances ont lieu de préférence dans les locaux du client.

Savoir être et savoir-faire :

L’attitude du coach vis-à-vis de la personne ou du groupe coaché joue un rôle primordial dans l’efficacité du processus d’accompagnement.Le coach doit savoir établir une relation de confiance avec son client tout en étant capable de le « confronter » pour faire émerger une prise de conscience sur ses croyances limitantes, ses freins, et aboutir au dépassement de ceux-ci par la mise en place de solutions écologiques  pour son système interne (c'est à dire en accord avec ses valeurs et ses besoins). Pour mettre en place un cadre et une stratégie d’intervention parfaitement adaptés au fonctionnement et à l’objectif de celui-ci, le coach doit avoir une approche d’écoute active bienveillante  ainsi que les capacités suivantes à :

Analyser la demande de son client/groupe,

• Mettre en place un cadre de référence propre à la relation établie entre coach et coaché(s),

Diagnostiquer le(s) profil(s) psychologique(s) de son (ses) client(s),

Mettre en place le protocole le plus approprié à l’univers de son client/groupe,

• Guider, encourager, soutenir, savoir poser les bonnes questions au bon moment,

• Faire émerger des ressources,

• Maintenir l’équilibre de la relation,

• Maintenir la motivation de son client/groupe.

Outils :

Les outils utilisés dans coaching sont issus de la Programmation Neuro-Linguistique, de l’Analyse Systémique, de l’Analyse Transactionnelle de la Communication Non Violente :

Programmation Neuro-Linguistique (PNL) : Technique d’approche de développement personnel qui propose à la fois un modèle général du psychisme humain et une communication visant à le mettre à jour afin de faciliter le changement. Elle permet de saisir et de modifier la manière dont les individus apprennent, changent et se développent. Un des aspects marquants de la PNL est l'art de la modélisation c'est à dire le décodage et la reproduction des processus d’excellence. Les huit grands thèmes de la PNL sont : mieux communiquer, atteindre ses objectifs, améliorer ses performances, mieux gérer ses émotions, développer son potentiel, orienter sa vie, sa carrière, être en accord avec soi-même.

•  Analyse Systémique : Méthode qui se concentre sur les interactions entre les éléments et les personnes à l’intérieur d’un système.

 Analyse Transactionnelle : Théorie élaborée dans les années 1950 par Eric Berne. Elle propose des concepts utiles dans l'approche des organisations et la complexité des échanges entre les personnes  (jeux psychologiques, scénarios de vie…) en s’appuyant sur les 3 « états du moi » : Parent, Adulte, Enfant.

 Communication Non Violente : Concept qui consiste à s’exprimer à la première personne du singulier en évitant tout reproche et l’utilisation du fameux « tu »  accusateur.C’est « le langage et les interactions qui renforcent notre aptitude à donner avec bienveillance et à inspirer aux autres le désir d'en faire autant » selon son auteur, Marshall B. Rosenberg.